2019-12-06
logo GEN

7500 postes de spécialistes de l'IA et de la Data Science à pourvoir d'ici 2023

homme sur tablette
picto porte-voix
L'actualité

7500 postes de spécialistes de l'IA et de la Data Science à pourvoir d'ici 2023

Découvrez les points clés de l’étude Formations et compétences sur l’intelligence artificielle en France réalisée par le Fafiec.

Le Fafiec (désormais Opco Atlas) vient de publier le rapport "Etude Formations et compétences sur l’intelligence artificielle en France".

Cette étude conduite par le Fafiec avec EY porte sur l’intelligence artificielle, ses métiers, les besoins en compétences et formations, ainsi que les besoins en recrutement dans ce domaine. L’objectif de l’étude était donc d’établir l’ensemble des besoins (emploi, compétences, formation) au développement de l’Intelligence Artificielle (IA) dans la proposition de valeur des professionnels de la branche professionnelle du numérique, de l’ingénierie, du conseil, des études et de l’évènement. 

Des besoins croissants

L'étude stipule que nous sommes dans un contexte majoritaire de recherche & développement en matière d’IA : 20 Mds d’€ d’investissement public et privé seraient effectués en Europe d’ici 2020. Plus de 7 500 spécialistes supplémentaires de l’IA et de la Data Science pourraient ainsi être recherchés par la branche sur la période 2019-2023 soit une hausse de 59%.

Un élargissement des compétences

Les compétences qui sont aujourd’hui en forte tension (deep learning, vision artificielle) seraient plus accessibles pour des profils plus généralistes de l’IA.Pour les entreprises de la branche les plus fortes demandes devraient concerner l’intégration de technologies existantes. Autrement dit le besoin se situera vers :

  • l’assemblage
  • l’adaptation métier
  • le développement d’applicatifs à partir de technologies existantes

qui sont moins complexes qu’une conception complète de technologie qui fait appel à des compétences techniques de plus haut niveau.

Les entreprises vont être à la recherche de profils pluridisciplinaires et bien équilibrés entre compétences techniques et compétences transverses telles que l’accompagnement du changement, le management de l’innovation etc.  

Le rapport indique donc que « Dans un contexte mouvant, les contenus de ces différents métiers présentent une forte variabilité, ce qui accentue la problématique des tensions en termes de recrutement, déjà constatée depuis plusieurs années dans cette discipline. La formation initiale et la formation professionnelle constituent donc une priorité pour répondre aux  besoins en compétences IA des entreprises. »

Pour en savoir plus sur l’étude :

Découvrir l'infographie

Découvrir le rapport complet

 

Trouver
une formation labellisée GEN
customer service software