header label GEN
header label GEN
Le label GEN

Qu’est-ce que le label GEN ?

Le label GEN joue un rôle crucial dans la transition numérique de l’économie française.

 

Un Label ambitieux

Par son label, la Grande École du Numérique met à l’honneur des centaines de formations aux métiers du numérique ouvertes à tous sur le territoire français. Ce label incarne la triple ambition de la Grande École du Numérique : 

  • Une ambition économique, en formant aux métiers de demain pour répondre aux besoins croissants de compétences numériques sur le marché de l’emploi.
  • Une ambition sociale en favorisant l’inclusion des publics éloignés de l’emploi et de la formation pour faire du numérique une opportunité pour toutes et tous. 
  • Une ambition territoriale en permettant une répartition équilibrée et cohérente de l’offre de formations sur l’ensemble du territoire.

Le label GEN fédère ainsi des formations aux métiers du numérique ouvertes à tous, sans distinction académique, économique ou sociale, qui permettent notamment aux femmes, aux personnes peu ou pas qualifiées éloignées de l’emploi et aux habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) de devenir les talents du numérique de demain.

Le label GEN distingue des formations numériques qualitatives qui développent des pratiques pédagogiques adaptées et contextualisées aux publics cibles et qui mettent en place un accompagnement socio-professionnel permettant la réussite des apprenants dans leur projet professionnel.

Un label octroyé pour 3 ans :

  • Il concerne donc toutes les sessions de la formation labellisée durant ces trois années.
  • Il peut être accompagné d’une subvention d’amorçage, accordée pour la première ou les deux premières sessions de la formation labellisée. 
  • Il permet aux apprenants qui suivent la formation de bénéficier d’une aide subsidiaire de la part du CROUS.

Pour rejoindre le réseau de la Grande Ecole du Numérique et se voir accorder le Label GEN, vous devez déposer votre dossier de candidature dans le cadre d’un appel à labellisation.

A ce jour, la Grande École du Numérique a lancé 3 appels à projets (en septembre 2015, août 2016 et avril 2018) destinés à labelliser des formations aux métiers du numérique respectant des critères précis. Lors de ces 3 appels, les cahiers des charges incluaient notamment des critères d’éligibilité de nos publics cibles (personnes éloignées de l’emploi, de niveau Bac ou Infra Bac, femmes, résidents de Quartiers Prioritaires de la Ville,…) et des objectifs d’accompagnement socio-professionnel.

Vous pouvez télécharger à titre indicatif le cahier des charges de l’appel à labellisation de 2018 :

Un Label qui réconcilie les besoins des entreprises avec les compétences disponibles sur le marché du travail

C’est une des grandes forces du label GEN : grâce à la subvention d’amorçage que peuvent recevoir les structures, elles se lancent plus facilement dans de nouveaux secteurs du numérique.

« Grâce à la subvention, le risque financier n’est pas uniquement porté par l’organisme de formation ; cela leur permet de se lancer sur de nouveaux métiers et d’anticiper les besoins des entreprises. Trop souvent jusqu’ici, les formations étaient créées à posteriori pour pallier les besoins. Les formations arrivaient donc toujours avec un temps de retard.
Aujourd’hui, nos formations labellisées répondent aux besoins du marché : le Label GEN joue donc un rôle crucial dans la transition numérique de l’économie française. »

Samia GHOZLANE, directrice de la Grande École du Numérique

Le suivi et l’évaluation du label GEN

Avec son équipe dédiée au suivi et à l’évaluation, la GEN s’assure au quotidien du respect du cahier des charges et pilote son action au plus près des besoins des porteurs de projets, dans le respect de la mission qui lui a été confiée.
Les structures porteuses des projets se doivent de transmettre régulièrement des données permettant à la GEN de s’assurer de la qualité des formations délivrées : ces informations conditionnent également le règlement de la subvention le cas échéant.
Ce suivi régulier et collaboratif contribue au succès du label GEN.

 

Lors du troisième appel à labellisation, la GEN avait pour objectif de labelliser 30% de ces nouvelles formations au sein des Quartiers Prioritaires de la Ville (QPV). Il tient à cœur à la GEN de former des personnes issues de ces quartiers où le taux de chômage des jeunes est très élevé (35,8% de NEET-ni en employé, ni étudiant, ni stagiaire chez les jeunes de 15 à 29 ans*). Vous pouvez vérifier que votre formation est située en QPV en utilisant le moteur de recherche ci-dessous. 

*Source : rapport ONPV 2016

MA FORMATION EST-ELLE EN QUARTIER PRIORITAIRE DE LA VILLE ?

Définir l’appartenance d’une adresse à un quartier prioritaire de la politique de la ville

Trouver
une formation labellisée GEN
customer service software