Illustration "Les valeurs de la Grande École du Numérique"
Pictogramme "Les valeurs de la Grande École du Numérique"
Numérique en France

La Région Île-de-France

L’Île-de-France cumule les superlatifs : première région économique, à la pointe de la recherche de l’innovation, et concentrant l’essentiel des emplois et des établissements du numérique.

Chiffres clés de la Région Île-de-France

519500
emplois
1
ère
région française la plus numérique
36
%
de femmes dans le secteur du numérique
4,7
%
Part d'emploi numérique dans les entreprises
*Source Insee 2016 et Observatoires Régionaux GEN

 Besoins en compétences numériques en Île-de-France

Données LinkedIn et Indeed

Les offres d’emploi en Île-de-France sont marquées par une grande spécialisation sur les métiers de
développeurs, qui montrent la vitalité de l’économie numérique, et par le nombre remarquable de
Business Developer, à la deuxième position du classement, qui témoigne pour sa part de l’importance
et du dynamisme de la scène startup francilienne.

On pourra noter par ailleurs la bonne place dans le classement des métiers de la communication digitale
(même s’ils représentent une modeste part dans le nombre total des annonces, à 9%, 1 point au-dessus
de la moyenne de France hors IDF), probablement dûe à la très grande importance dans la région de la
filière de publicité et de création de contenu.

Téléchargez l'infographie synthèse

Économie numérique

L'Île-de-France est aussi la région française championne de l’économie numérique, car elle concentre la moitié des emplois des entreprises du secteur du numérique, et 32% des établissements numériques. Activité connexe à l’économie numérique et qui est parfois incluse dans les calculs du secteur (nous l’avons pour notre part exclue), il faut noter l’importance dans la région des activités de contenu et support culturel, qui concentrent 61% des effectifs nationaux dans ce domaine (INSEE). On ne s’étonnera pas par conséquent de constater une demande importance en Île-de-France par rapport aux moyennes régionales hors IDF (cf. analyse Jobboards) pour les métiers de monteur vidéo (38 offres contre 1), graphiste (385 offres contre 39), et de UX/UI Designer (410 offres contre 18).
Le secteur moteur de l’économie numérique est d’abord celui du Conseil informatique, qui concentre 41% des effectifs, porté par l’ensemble des entreprises des secteurs traditionnels qui font appel à ces acteurs pour se transformer, particulièrement dans la banque/assurance, mais également dans les télécoms, la logistique, la distribution, le BTP, l’immobilier... (cf. étude OPPIEC p. 55)
L’Île-de-France est également le centre névralgique français de l’édition de logiciels et de la programmation informatique, qui représente 45 % des établissements et 54% des emplois français du secteur (CCI Paris). Ce secteur est fragmenté entre des poids lourds (Dassault Systèmes, Sopra Steria, Murex, Cegedim...) et une multitude d’acteurs de petite taille, dont les plus performants sont rachetés par des éditeurs de taille plus importante, souvent étrangers, ou par ces mastodontes français.
Paris et les Hauts-de-Seine concentrent l’essentiel des métiers du numérique, mais on observe depuis quelques années une forte augmentation en Seine-Saint-Denis de l’emploi numérique (+20% entre 2007 et 2016, INSEE), sans doute liée à l’implantation de grands acteurs du secteur comme Orange Business Services ou IBM, et à un écosystème startups dynamique, avec 545 startups recensées.
Parlons enfin des startups, dont le nombre et la croissance a été formidable, particulièrement au cours des cinq dernières années, avec plusieurs startups franciliennes qui sont devenues des « licornes » (Doctolib, Blablacar, Meero, Mirakl...), et un nombre de 15 981 startups répertoriées sur Alloweb.

Stratégie régionale

L’objectif de l’Île-de-France est de devenir la première "smart région" d’Europe. Concrètement, la Région a lancé la plateforme « Île-de-France Smart Services » en octobre 2019, qui met à disposition de tous des données publiques et privées afin de favoriser l'émergence de nouveaux services numériques "utiles à tous et concrets". Elle a également créé un Conseil régional du numérique début 2018, avec 31 membres spécialistes/chercheurs ou entrepreneurs qui se réunissent quatre fois par an pour aider la Région à atteindre ses objectifs en matière de numérique.

Au niveau des investissements, la Région investit dans des infrastructures très haut débit, et prévoyait en novembre 2017 de couvrir l’intégralité du territoire à horizon 2022. Elle soutient également les investissements numériques dans la culture et propose un chèque numérique destiné aux commerces de moins de 10 salariés pouvant s’élever jusqu'à 1500 € .

La GEN en Île-de-France en 2019

Innovation

Retrouvez ci-dessous les Chiffres Clés de la Grande Ecole du Numérique :

Trouver
une formation labellisée GEN